photo-couverture-dingle

Dingle, ma destination coup de cœur

Ayant choisi le nom de cette destination féérique pour mon blog Dodingle, je me devais bien de faire un article sur cette petite ville irlandaise qui m’a tant séduite. Je ne trouve plus le mot pour vous décrire cet endroit. « Dingle, c’est le paradis sur terre ». Des paysages sauvages, des plages idylliques, des villages anciens, de la musique folklorique…Tout affirme la singularité de cette destination. C’est une destination sans pareille qui m’ensorcelle jusqu’à aujourd’hui. La petite ville de Dingle au Sud-Ouest de l’Irlande est un souvenir inoubliable. C’est un coup de cœur ! C’est ainsi que je partage avec vous cette aventure, en espérant qu’elle vous donnera des envies d’aventures. Si vous recherchiez une destination de rêve pour votre prochain voyage. Croyez-moi : Dingle en est une.

Dingle Bay, des paysages à couper le souffle

Il faut vous avouer, visiter Dingle n’était pas prévu dans mon voyage à travers le monde. J’ignorais même tout de cette ville avant de m’y retrouver. C’est peut-être l’instinct qui m’a conduite dans ce paradis. Ce sera une histoire longue si je vous raconte tout, mais une fois arrivée sur le sommet de Brandon Mountain (une de ses falaises, en profitant d’une vue panoramique du front de l’Océan Atlantique), j’ai vu des surfeurs au bord d’une petite ville située en dessous de la Péninsule d’Iveragh. Fatiguée par l’escalade, je me suis dit qu’une petite détente me permettrait de vivre une histoire encore plus passionnante. Et je me suis baladée !

dingle-bay

La magnifique vue de la baie de Dingle

Et dès mes premiers pas à Dingle, je suis restée bouche bée.  En traversant Dingle Way, à ma gauche, j’ai profité d’une vue panoramique de ses variétés d’architectures anciennes avec des couleurs somptueuses. À ma droite, la vaste étendue de l’océan m’a fasciné et me soufflait de l’air frais. Tout au long du voyage, je n’ai pas raté les mégalithes irlandais qui émerveillent les archéologues. L’histoire de ces vestiges préhistoriques reste encore énigmatique. En tout cas, j’ai découvert ses beautés et ses grandeurs. Vous allez voir que c’est une ville qui sans doute va faire rêver les explorateurs, même les plus exigeants.

J’ai voulu rester à Ventry avant de continuer ma route. Avec un accueil chaleureux et convivial d’un irlandais dans un Pub, vous ne voudriez plus quitter cette belle ville. J’ai bien sûr savouré une pinte de la fameuse Guinness, une bière signée Dublin et le Bangers and Mash, un plat typiquement irlandais. Eh oui, c’est un plat phare en Irlande qui se sert dans les Pubs. C’est là aussi que je me suis plongée, pour la première fois, dans la musique purement traditionnelle. C’est une combinaison du folk et du rock et une petite touche de punk. Puis, j’ai badaudé autour d’Annascaul, de Glenbeigh, de Ballymeentrant sans oublier le village de Killelton pour me jeter plus dans l’aventure.

Le port de Dingle, le charme à l’irlandaise

Si vous voulez connaître Dingle, sachez que c’est une ville économique à part entière. Dotée d’un port naturel, Dingle attire de nombreux bateaux de pêche, des agriculteurs, des pêcheurs, des touristes et bien d’autres encore. Ce coin de la baie est tout à fait le cœur de cette belle ville. Encore si fascinant, si champêtre et si touristique, la première impression que j’ai eue en arrivant sur le port de Dingle était la surprise.

dingle-port

Le port de Dingle, typique et plein de charme

Les villages sont bercés par la musique irlandaise, tandis que le port de Dingle donne une ambiance plus vivante. C’est d’ailleurs ce contraste qui scintille dans mes yeux. De jour comme de nuit, le port de Dingle est animé par les allers-retours de ses bateaux. Ce sont les sirènes qui créent une ambiance sur cette destination. Du grouillement des foules, des bruits des pêcheurs au chuchotement des étrangers, tout affirme l’importance de ce port dans la ville. Ainsi, le port de Dingle est aussi doté de plusieurs restaurants de poisson qui occupent le long du bord. Avec ses variétés de cuisine irlandaise qui combinent tradition et modernité, ses restaurants sont bon marché.

Lors de mon voyage, je me suis offert un poisson frit avec Raffer, un pêcheur que j’ai côtoyé sur le port. Puis, Raffer m’a dit : « si vous voulez découvrir l’identité de Dingle, suivez-moi ». Nous avons alors pris un petit bateau et parcouru le bord de la mer. Puis tout d’un coup, une merveille : un dauphin à seulement quelques mètres de nous qui m’a vraiment émerveillée à travers ses pirouettes sur la mer. Ce dauphin est baptisé « Fungie » par les autochtones et il a même élu domicile non loin du port de Dingle et s’est habitué à la présence des humains. C’est ainsi qu’à chaque fois qu’un bateau arrive ou part, Fungie le dauphin fait toujours son jeu. C’est vraiment une histoire à couper le souffle !

dingle-dauphin


Fungie le dauphin apprivoisé, un moment magique !

Les Blasket Islands, quand la nature prend le dessus

Avant de continuer mon voyage, j’ai profité d’un bain de soleil sur la plage de Caherdaniel. C’est vraiment paradisiaque que de nombreux étrangers viennent surfer, courir au bord, admirer le coucher de soleil. Si vous voulez aussi rejoindre ce paradis, il est fortement conseillé d’apporter un appareil photo pour immortaliser votre voyage. Les landes sauvages qui entourent presque toutes les plages en Dingle sont magnifiques et très rares. La nature vous emporte dans une autre vie.

blasket-islands

Les îles Blasket, des paradis sauvages

À moins de 2km des côtes se trouve Great Island, une petite île du comté de Kerry. C’est une ile sauvage entourée des 6 petites autres. L’histoire raconte qu’il s’agit d’un archipel hérité par des ancêtres irlandais. J’ai pris une navette tôt le matin pour découvrir ces îles Blasket. En contemplant la verdure que Great Island offre, on m’a dit que les anciens habitants de ces îles étaient des passionnés de la pêche et de l’élevage. Mais, les conditions de vie sur ces îles sauvages étaient vraiment insupportables que le gouvernement les a déclarées inhabitable.

Cette histoire passionnante et riche m’a encore fascinée dans un musée insolite. Des anciennes sculptures aux styles spectaculaires, des anciens ustensiles domestiques, rassemblés dans le Visitor Centre. Il expose le mode de vie des anciens habitants de ces îles. C’était une population active dans une vie précaire. Croyez-moi, c’est la seule destination qui hante mon esprit. C’est sûr que j’y retournerai un jour. Ainsi, j’ai pu découvrir l’île Inis Mhic Aoibhleáin ou An Tiaracht qui s’éloignent un peu de Dingle Bay…Toute une richesse culturelle et historique !

Pourquoi Dingle m’a tant séduite…

dingle

La ville de Dingle, petite mais tellement chaleureuse

« J’ai voyagé dans le temps ». Mon voyage à Dingle m’a vraiment amenée dans un passé lointain. Le long de ses petites ruelles, les restaurants, les bars, les Pubs, les poissonneries et les boutiques s’éparpillent pour des instants de pause et d’aventure bien mérités, le temps de vous imprégner de son atmosphère traditionnelle chaleureuse et animée. L’accueil irlandais, le calme offert par le souffle du vent de l’océan, des merveilles naturelles…Dingle ne manque pas d’attraits pour fasciner les explorateurs. C’est une destination qui sait séduire. En tout cas, moi, Dingle m’a énormément plu.

Aussi, en sortant un peu de la ville, c’est une ambiance signée par les plages de la côte : un coucher de soleil d’une beauté éblouissante, des vagues successives sur l’océan Atlantique. Tout compte fait, j’avais le souffle coupé à Dingle. En réfléchissant, j’aimerais revivre un jour cette aventure pour m’imprégner de cette manière de vivre à l’état sauvage. J’ai constaté qu’il n’y a rien de plus merveilleux que de visiter cette magnifique île verte. Si un jour, vous avez aussi l’occasion de voyager dans la fameuse Dingle Bay, vous ne serez pas déçu d’avoir lu mon histoire dans ce paradis 🙂

Une réflexion sur “Dingle, ma destination coup de cœur

  1. Héloïse dit :

    C’est une belle aventure ! Moi aussi, lors de mon voyage en Irlande, j’ai visité la côte du sud-ouest. Je me suis arrêtée du côté de Cork car je ne savais pas que Dingle avait plusieurs attraits touristiques…à vrai dire je n’en avais même jamais entendu parler ! En tout cas, merci pour cette histoire, je voulais seulement vous demander quelle est le meilleur moment pour partir à la Baie de Dingle ? J’ai entendu dire que le tourisme est encore moins développé dans cette ville et il n’y a pas vraiment de saison. Est-ce vrai ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *